SMAMBVO Sécheresse

SMAMBVO SÉCHERESSE

Publié le vendredi 05 août 2022 - Geneuille

Zones humides, zones utiles !
Ce mois de juillet est le plus sec connu depuis l’existence de relevés météorologiques. La France connait donc une sécheresse à l’échelle nationale avec pour conséquences des rivières asséchées, des sources taries, des nappes abaissées et un manque d’eau potable.
Le drainage des terrains, l’imperméabilisation des sols, les captages, la modification des tracés des rivières, les barrages etc… sont autant de facteurs qui participent à la sécheresse que l’on connait aujourd’hui. Pour garder l'eau sur un territoire il faut ralentir son temps de séjour (tracé méandriforme, et zones humides) Le sol est un très grand réservoir d’eau et peut stocker 5 000 à 20 000 m3 d’eau par hectare selon le type (zone-humide.org), pourtant plus de 50% des zones humides présentent en France ont disparu entre 1960 et 1990 (Ramsar) et 41% se sont dégradés entre 2010 et 2020. Avec le constat que les zones humides dites « ordinaires », c’est-à-dire les petites zones humides que l’on observe dans les prairies, les jardins etc, ne font pas l’objet d’autant d’attention que celles qui sont considérées comme remarquables. Pourtant l’effet cumulé de leur destruction et de leur dégradation engendre des conséquences graves à l’échelle d’un bassin versant. Il existe des moyens de pallier la sècheresse en laissant de la place aux zones humides et aux rivières. Restaurer 1 hectare de zones humides, c’est augmenter la quantité d’eau disponible sur l’ensemble de cette surface, parfois jusqu’à plusieurs mètres de profondeur. La sécheresse pourrait être gérée localement (à l’échelle d’un bassin versant) en laissant leur place aux zones humides. Néanmoins, si ces zones sont peu préservées des drainages, c’est parce qu’elles sont difficilement rentables, très peu productives pour des grandes cultures (blé, maïs, …) et ne peuvent être exploitées que dans des systèmes d’élevages extensifs. Pourtant, pallier le disfonctionnement de ces zones, par des aides sécheresses, des assurances récoltes, l’approvisionnement des villages en eau potable s’avère être plus couteux que leur préservation. Ces phénomènes de sécheresses nous rappellent que l'Homme dépend de la nature et qu'il paraît primordial de s'adapter et concevoir avec elle afin de répondre aux enjeux de demain.

Publié par SMAMBVO

Chers habitants de Geneuille, Chers visiteurs,

C’est avec grand plaisir que l’équipe municipale et moi-même vous accueillons, sur le site de notre commune. Vous y trouverez des informations générales sur notre village, des renseignements pratiques, des actualités, les événements festifs, sportifs et culturels à ne pas manquer, des sondages,…

Vos remarques et suggestions sont également les bienvenues pour enrichir la vie de notre site.

Bonne visite!
Patrick OUDOT
Maire de Geneuille